Pourquoi et comment j’ai créé un podcast pour mon business ?

par | Août 1, 2022 | 0 commentaires

Tu as déjà eu envie de créer un podcast pour ton business ? Tu te demandes quels sont les avantages du podcast et comment en lancer un ? Je me suis rendu compte que mes abonnées se questionnaient beaucoup à ce sujet. Alors, aujourd’hui, je te dis pourquoi créer un podcast, quelle place il prend dans ma stratégie d’acquisition client et comment je construis chaque épisode. J’espère que ça va t’aider, c’est parti !

5 bonnes raisons de lancer un podcast pour ton business

1 – Le podcast, média idéal pour ne pas te montrer

Le podcast, ce n’est que de la voix. C’est toi qui parles et les auditeurs qui écoutent. Quand un internaute arrive sur la page de ton podcast, il voit un fichier audio ou un audiogramme et éventuellement un visuel avec un texte de présentation. Tu peux mettre une photo de toi, ou pas ! Bref, dans ton podcast, comme dans la communication autour de ton podcast : tu n’as pas besoin de te montrer.

2 – Garde l’attention de tes auditeurs avec ton podcast

Le podcast est réputé pour posséder la plus longue durée d’écoute. En écoutant un podcast, tu peux optimiser ton temps, car tu peux l’écouter en faisant autre chose. Ce qui permet d’écouter l’épisode en entier.

Si je lance un épisode de podcast pendant que je nettoie la vaisselle, mes mains sont occupées et je ne peux pas zapper. Contrairement au format vidéo, où en général nous restons devant notre ordinateur ou notre téléphone à regarder la vidéo. Si le contenu ne convient pas ou qu’il y a des distractions (notification, publicité pour un autre contenu…), je peux zapper et passer à un autre contenu, ou tout simplement arrêter.

3 – Attire de nouveaux clients potentiels

Nouveau canal d’acquisition, le podcast t’aide à atteindre de nouvelles personnes, à te faire connaître auprès de nouvelles cibles et à attirer de nouveaux clients potentiels.

On ne sait pas exactement comment les plateformes d’écoute mettent en avant notre podcast. D’ailleurs, on ne sait pas vraiment qui va tomber dessus ni comment une personne va tomber dessus. Il peut te découvrir grâce à des mots-clés spécifiques ou parce que ton podcast a été mis en avant dans des classements.

Si tu es control freak, tu risques d’avoir des sueurs froides. Mais n’aie pas peur ! L’avantage, c’est que de nouvelles personnes, dont tu n’avais jamais entendu parler, vont atterrir sur ton podcast et te découvrir. Et si ces nouveaux auditeurs aiment ce qu’ils écoutent, ils vont avoir envie de consommer d’autres épisodes, ou d’autres de tes contenus. Le podcast est donc un merveilleux levier pour toucher de nouveaux clients potentiels, que tu n’avais pas réussi à atteindre avec tes autres outils de communication.

4 – Un contenu léger, qui consomme moins de ressources

Si la protection de l’environnement te touche, adopte le podcast, une alternative plus écolo à la vidéo. En effet, le podcast consomme bien moins de ressources que la vidéo. C’est un simple fichier audio. Même de très bonne qualité, le poids demeure moindre par rapport à une vidéo. Si tu hésites entre lancer une chaîne Youtube et créer ton podcast, et que la protection de notre belle planète compte beaucoup pour toi, alors choisis plutôt le podcast.

5 – Le podcast, un format simple efficace et pas cher

Le podcast apparaît comme un média efficace, simple et pas cher à mettre en place. Tu as des doutes ? Pourtant d’un point de vue technique, lancer un podcast n’est vraiment pas difficile, promis. 😊

Pour te donner une idée, j’ai enregistré toute la première saison de mon podcast Get Your Crown avec mon téléphone et mon kit mains libres.

À l’époque, j’utilise Anchor, une plateforme gratuite de création et distribution de podcast. Cet outil me permet de monter et héberger mes épisodes de podcast. Ensuite, Anchor se charge de diffuser le podcast auprès d’autres plateformes d’écoute (Spotify, Apple Podcast…).

Autrement dit, lors de la première saison de Get Your Crown, je n’ai RIEN dépensé ! Et cela ne m’a pas empêchée d’atteindre le palier des 5000 écoutes en 3 mois. 🥳 C’est seulement dans un second temps que j’ai décidé d’investir.

Les investissements pour la saison 2 :

  • Un microphone d’environ 130€ : pour moi, c’était beaucoup plus simple de posséder un micro, en particulier pour les épisodes d’interview. C’était plus compliqué d’enregistrer ma voix sur téléphone et la voix de l’invité sur mon ordinateur. Le micro me permet d’enregistrer les deux voix directement sur ordinateur.
  • Une vignette, celle où j’étais dans la jungle, pour améliorer le branding du podcast.
  • Un monteur : j’ai décidé de déléguer le montage des épisodes interview de mon podcast (coucou Geoffrey 👋🏼).

 

Les investissements pour la saison 3 :

  • Une nouvelle vignette (200€).
  • Un jingle : pour améliorer mon branding et rendre mon podcast plus dynamique (350€).
  • Un monteur, car Geoffrey m’aide toujours sur la post-production du podcast. Il gère le montage de tous les épisodes interview.

La conclusion, c’est que tu n’as pas besoin de dépenser de l’argent pour te lancer et créer ton podcast !

La place du podcast dans ma stratégie d’acquisition client

Pour le moment, je mesure difficilement la place du podcast dans ma stratégie d’acquisition client. Je ne dispose pas encore de données chiffrées pour savoir d’où viennent les auditeurs du podcast et pour connaître leurs actions quand ils ont écouté un épisode de podcast. Pour ce point, je me base sur les retours de mes clientes et les échanges avec les personnes avec qui je parle de mon podcast.

Un outil pour montrer mon expertise et asseoir ma crédibilité

Le podcast m’aide à montrer mon expertise et me rend crédible auprès de mes clientes potentielles. En effet, avec mon podcast, en solo, je vais parler de marketing pendant près de dix minutes. Cela montre bien que je connais et maîtrise mon sujet. Si tu me découvres par Instagram, selon la story sur laquelle tu tombes, tu peux te demander si je suis vraiment une experte en marketing, notamment quand tu vois mon acolyte Pixie, mon chat. Avec le podcast, on entre directement dans le vif du sujet. On voit clairement le côté “experte marketing” de ma personnalité.

Développer mon réseau grâce au podcast

J’ai commencé à faire des interviews début 2021, pour la saison 2. Ça m’a permis de nouer des liens encore plus forts avec certaines personnes avec qui je discutais sur Instagram. Ça m’a aussi permis de découvrir des personnes avec qui je n’avais jamais parlé. Je continue d’échanger régulièrement avec toutes ces personnes géniales (elles le sont forcément si elles sont passées sur mon podcast 😉). Certaines invitées sont même venues dans Comète, mon coaching de groupe dans lequel je fais intervenir des expertes. J’avais tellement aimé notre épisode de podcast que je savais qu’elles allaient pouvoir transmettre énormément de choses à toutes les personnes qui rejoignent ce programme.

Le podcast, un canal au service de ma visibilité

Quand j’interviewe des expertes, si elles ressentent de la satisfaction concernant l’épisode, elles vont aussi en parler à leur communauté. Leurs abonnées vont alors me découvrir par mon podcast. Leur curiosité les poussera peut-être à consommer d’autres épisodes et d’autres contenus. Si elles aiment mon contenu et la personne que je suis, alors elles vont, pourquoi pas, devenir cliente.

Ma méthode pour créer des épisodes de podcast

Maintenant que tu connais les avantages de créer un podcast et ce que ça peut apporter à ton business, découvre mes étapes pour créer un épisode de podcast

1 – Comment je trouve des idées pour mon podcast

J’ai plusieurs moyens pour trouver des idées d’épisodes de podcast. Souvent, les idées me viennent seules :

  • En consommant du contenu : un livre, une newsletter, un article de blog, une vidéo. 
  • Durant un coaching : si une cliente me fait remonter une problématique et que je pense que d’autres personnes peuvent être concernées, alors, je vais transformer cette problématique en sujet d’épisode.

Dans ces deux cas, quand les idées popent, je les note et je reviens dessus plus tard pour l’alimenter et la structurer dans un raisonnement qui me paraît logique.

Je trouve aussi de nouvelles idées de sujets grâce à un autre canal d’acquisition, Instagram :

  • En te demandant tout simplement, au travers d’une story : je t’interroge directement sur tes problématiques, ou sur ce qui pourrait t’aider en ce moment. Je vais donc avoir des idées d’épisode par tes retours et ceux de mes abonnées. C’est d’ailleurs comme ça qu’est né l’épisode sur la place du podcast dans mon business, d’où est tiré cet article ! Merci à toutes les personnes qui m’ont fait un retour sur le sujet du podcast et qui m’ont transmis toutes les interrogations qu’elles avaient sur ce média. C’est grâce à vous que cet épisode et cet article existent.


Grâce à un post qui fonctionne bien : parfois, j’ai aussi une idée pour un post Instagram, que je vais publier. Et c’est en voyant l’engagement et la popularité d’un post que je vais avoir envie de creuser cette thématique dans un épisode de podcast.

2 – Épisode solo ou épisode interview ? That is the question.

Une fois que j’ai mon idée et mon sujet, je dois choisir le format : épisode en solo, ou épisode interview ?

Deux possibilités :

  • J’ai déjà l’idée de la personne que je veux interviewer. Dans ce cas, il peut m’arriver de construire l’épisode en fonction de l’invité. Par exemple, bientôt, vous allez entendre un super duo vous parler de digital nomadisme, tout simplement parce que plusieurs personnes qui me suivent m’ont posé des questions à ce sujet, que je ne maîtrise absolument pas. J’ai sélectionné ces invités, parce que je parlais déjà avec elles et j’adore leur travail. C’est comme ça que j’ai déterminé l’angle et construit l’épisode.
  • J’ai l’idée du sujet et je choisis une experte en fonction. Soit je la suis déjà sur Instagram, soit je vais commencer à la suivre parce que son domaine m’intéresse et me donne envie de l’inviter sur le podcast.


Pour choisir mes invités, je me demande tout simplement si je vais passer un bon moment avec cette personne ou pas. J’ai d’autres critères évidemment. Cependant, je pense que l’on ressent quand je passe un bon moment durant une interview avec une personne et parce que j’ai envie de transmettre de la bonne humeur. Je vais donc faire quelques recherches sur la personne à inviter, pour savoir si oui ou non un épisode de podcast ensemble pourrait s’avérer cool.

3 – Le calendrier éditorial et la stratégie de communication

Une fois que j’ai mon idée et que je sais qui j’interviewe ou si je suis seule, je vais réfléchir à la priorité que va avoir cette idée dans ma stratégie de communication. Cela va m’aider à définir à quel moment publier quel épisode.

Certains épisodes de podcast ont un réel intérêt pour moi, selon les lancements prévus. Il y a un lien entre mon podcast, ma stratégie de communication et les lancements dans mon business.

Par exemple, je sais quand se déroule le lancement de Comète. Je vais alors me demander quel épisode semble le plus stratégique pour amener Comète au fil de l’épisode et pour donner envie à mon auditorat d’intégrer le programme.

4 – La rédaction du script de mes épisodes

Quand j’enregistre un épisode de podcast, surtout quand je suis toute seule, j’ai besoin d’un fil rouge. Je me connais et je sais pertinemment que je peux vite partir loin et creuser mon sujet. Et je ne veux pas perdre mes auditeurs dans mes réflexions. Mon but n’est pas de vous faire entrer dans le bazar de mon cerveau ! 😂 Pour éviter ça : je rédige le script de mes épisodes. J’espère que ça ne s’entend pas trop !

Dans ce script, je ne rédige pas chaque phrase que je vais dire, car j’ai envie que ça reste naturel, mais je note :

  • les différents points que je veux aborder,
  • mes exemples pour illustrer le sujet,
  • les spécificités techniques dans certaines thématiques,

le tout dans l’ordre que j’ai décidé, pour que l’épisode reste logique, cohérent et simple à suivre.

5 – L’épisode de podcast

Une fois que l’épisode de podcast est bien ficelé ! Je n’ai plus qu’à passer à l’action.

➡️ Si c’est une interview, je fixe un rendez-vous avec mon invitée.

➡️ J’enregistre en solo ou avec mon invitée.

➡️ Je monte mon épisode, ou l’envoie à Geoffrey pour qu’il s’occupe de la post-production (et pas des glaçons). 🧊

➡️ Je publie l’épisode sur Anchor.

➡️ Je communique autour de ce nouvel épisode de podcast avec un article de blog qui découle de l’épisode, la communication sur Instagram (posts, stories), etc.

Et voilà, je n’ai plus qu’à recommencer pour l’épisode suivant !


Le podcast reste un format qui cartonne et qui apporte de nombreux avantages. Si je ne pouvais partager avec toi qu’un seul conseil : lance-toi, teste et apprends ! J’étais une très grosse consommatrice de podcast avant de lancer Get Your Crown. C’est d’ailleurs ce qui m’a motivée à me lancer. Et je m’éclate dans ce projet ! Si tu as envie de te lancer dans l’aventure, je t’encourage à tester et à enregistrer ton premier épisode pour voir si ça te plait. Si tu aimes ce format, tu pourras alors t’amuser autant que moi. 🤩 J’espère que cet article t’a aidée et donnée envie de monter ton propre podcast.

Tu veux découvrir les coulisses de mon business, obtenir des ressources gratuites et recevoir une bonne dose d’inspiration ? Chaque semaine, je partage avec toi mes aventures et les leçons que j’en tire, le tout dans la joie et la bonne humeur. Alors, rejoins-moi pour découvrir les coulisses de Get Your Com. Je veux des paillettes dans ma boite mail

Écrit par Lauriane

ARTICLES SIMILAIRES

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This