1ère sur Google grâce aux conseils de Maïté Ropers

par | Jan 19, 2021 | 0 commentaires

Maïté Ropers est 1ère sur Google. C’est une femme solaire, une femme souriante mais surtout, une experte du SEO, le référencement naturel. Dans cet entretien, elle me fait le plaisir de donner des conseils très simples à appliquer directement à votre site Internet pour améliorer votre référencement. Nous discutons aussi de son parcours, de son organisation en tant qu’entrepreneure et de ce qui a transformé son business.

Cet épisode est la première interview d’Apprentie Entrepreneure.
Pour cette occasion, j’ai la chance d’accueillir Maïté Ropers.
C’est une femme solaire et souriante dont les stories Instagram donnent la pêche. Maïté est surtout 1ère sur Google, c’est-à-dire une experte SEO.
Derrière cet acronyme se cache Search Engine Optimization, référencement naturel en français. Je ne vous en dit pas plus, je laisse l’experte vous donner une définition dans l’épisode.
Maïté est une femme géniale, une entrepreneure et une maman qui donne des conseils d’organisation, un peu de développement personnel pour cartonner dans ton business et surtout : des conseils concrets à appliquer pour booster ton SEO.

Présentation de Maïté, 1ère sur Google

Je suis Maïté Ropers, je m’occupe du SEO, du référencement des sites Internet. Ça veut dire que je me charge de positionner les sites Internet en première page sur Google pour que les sites Internet cartonnent tout et particulièrement les sites Internet de femmes ambitieuses.

C’est un de nos points communs de nous adresser aux femmes. Pourquoi ce choix ?

Initialement je m’adressais aux hommes et aux femmes. À un moment dans mon activité, j’étais trop demandée, je n’avais plus assez de temps, j’avais trop de clients et ça m’a forcé à me reconnecter à ce qui faisait sens pour moi. Après réflexion et après avoir été coachée, je me suis rendue compte que ce qui est important pour moi c’est de contribuer à la réussite féminine.
Ça faisait vraiment sens de m’adresser exclusivement aux business féminins. C’est pour ça que j’ai créé 1ère sur Google.

Le parcous de Maïté

Comment tu t’es lancée ?

Il y a eu 2 phases dans ma vie d’entrepreneure.
J’étais commerciale terrain, j’ai quitté le salariat en créant une marque dans l’alimentaire avec un ami.
En parallèle, j’ai découvert l’univers du blogging et le SEO. C’est en me lançant plu que je me suis éclatée donc je me suis lancée le cœur ouvert dans le freelancing en rédaction web.

Ton activité d’indépendante s’est développée très rapidement. Peux-tu nous en parler ?

Sur l’instant, ça ne m’a pas paru rapide. Mais quand je regarde dans le rétroviseur, évidemment que ça a été très rapide.
J’ai crée une dizaine de sites Internet pour moi-même. Ils ont été mes laboratoires d’expérimentation sur le SEO. Un de mes sites, un blog, s’est rendu très visible. : 60 000 visiteurs/ mois, soit 2 000 par jour. Donc des bloggeurs sont venus me demander de rédiger pour eux., puis ça été du bouche à oreilles. C’est comme ça que la porte du freelancing s’est ouverte. Au bout de 6 mois, je générais 10 000 € par mois en rédaction web et en consulting SEO.
Au moment où je n’avais plus assez de temps et trop de demande, je me suis fait coachée. J’ai reconnectée avec ce que je voulais faire vraiment, ma puissance, qui je voulais vraiment aider et comment je pouvais le faire. De là est née mon offre : 1ère sur Google.

c’est quoi le SEO ?

Avant qu’on aille plus loin, est-ce que tu pourrais définir ce qu’est le SEO ?

SEO signifie Search Engine Optimization, c’est le référencement naturel. C’est une méthode qui permet de placer les sites internet dans les meilleurs résultats de Google de manière organique, naturelle, sans payer de publicité.

Donc ton but, que ce soit sur ton compte Instagram, ton podcast ou dans tes prestations, c’est d’aider les sites de business féminins à ressortir dès qu’on tape leur cœur de métier ?

Oui car il y a de la concurrence sur le web. Et, même si le bouche à oreille fonctionne encore, on fait confiance à Google. Donc si ton site est dans les premiers résultats, ça te donne une longueur d’avance car tu es visible. Les internautes entrent donc en contact avec ta marque.
L’autre raison de travailler le SEO, c’est aussi une histoire de crédibilité. Quand ils te voient dans les résultats Google, inconsciemment, les internautes ont une image sérieuse de ton entreprise.

Quels conseils tu donnes à quelqu’un qui a un site internet mais ne sait pas comment débuter le SEO et qui veut être 1ère sur Google ?

Il faut quand même avoir accès au back-office de ton site Internet et tu peux aller travailler quelques petites choses.
1ère chose : tu peux baliser ton texte. Aider Google à lire ton article ou ta page grâce à des titres (H1) et des sous-titres (H2).
2ème chose : est-ce qu’il y a un mot-clé principal par page ? Dans l’idéal, une page correspond à un seul mot-clé. Par exemple, une prothésiste ongulaire va faire une page pour le vernis semi-permanent, une page pour la french manucure, etc..

Son quotidien d’entrepreneure

Organisation

Tu es maman et entrepreneure à succès, ça demande forcément une bonne organisation. Peux-tu nous en parler ?

Il y a eu beaucoup d’expérimentation : on teste des choses et on voit ses limites.
Parce que je connais mon rythme : je me lève le matin entre 4h30 et 5h. Jusqu’à 7h30, c’est réservé à la famille puis à partir de 7h45 je me consacre à mes clientes. Jusqu’à 10h, je mets toutes les activités fortes, qui demandent beaucoup de réflexion. À 16 heures, je ne travaille plus, je m’occupe de mon fils et parfois, de 20h à 21h, j’aime bien retravailler un peu.

Qu’est-ce qui t’apporte de la joie ?

De savoir que je contribue au succès des business féminins. C’est quelque chose de très intense chez moi. Je garde beaucoup de joie et de spontanéité. J’ai choisi d’être entrepreneure et de vivre dans le plaisir et dans la joie.

Episode recommandé sur la priorité entre réseaux sociaux et SEO.

Conseils, leçons et fierté d’une 1ère sur Google

Quelle est ta plus grande fierté dans ton parcours ?

D’avoir osé être moi. Il y a la fierté d’avoir osé être moi. Oser assumer mes ambitions qui sont fortes, ma vulnérabilité… Depuis que j’ai travaillé sur le mindset et la Maïté sous toutes ces facettes, je suis vraiment fière de ça. Le fait de me connaître a contribué au fait que je puisse aider d’autres femmes derrière et ça fait un tout en fait.

Est-ce que la leçon que tu tires ton parcours est donc : apprendre à se connaître pour réussir à aider le plus de personnes possible ?

Exact. Je pense que pour prendre sa pleine puissance, il faut se connaitre et il faut accepter qui on est dans toutes nos facettes : ce dans quoi on est excellent, ce dans quoi on est doués mais ça ne nous fait pas kiffer, ce qui n’est pas notre truc…

Quel est ton conseil pour quelqu’un qui vient de se lancer ou qui veut se lancer ?

Regarde en face ce qui te fait peur. Ce qui revient souvent c’est la peur de ne pas être à la hauteur ou de se sentir un peu imposteur. Soit de ne pas générer de revenus ou suffisamment de revenus.
Donc je te dirai fais toi confiance, tu es doué dans ce que tu fais et tu arrives en solution pour tes clients. Le service que tu rends est précieux et pour ça, on te rémunère. Donc tu es à la bonne place au bon endroit, écoute toi et tu vas réussir.

Recommandations :

Écrit par Lauriane

ARTICLES SIMILAIRES

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This